Le 15

Vitrine légale des Insupportables, Le 15, espace d'art contemporain, est désormais fermé. Il proposa de 2002 à 2005 expositions, débats, signatures, concerts, performances et autres événements. Sa programmation rigoureuse et avant-gardiste bénéficiait d'une situation géographique idéale : à côté du bar, sur le chemin qui mène du musée à l'hôpital...
Le 15, l'association, a survécu à la fermeture de la galerie, elle a pour président Kristof Everart.


"A Aspremont, quand ils ont joué, la salle s'est petit à petit vidée. J'étais fasciné. Je me suis demandé s'ils faisaient exprès ou s'ils étaient fous. C'était insupportable et nouveau à la fois. Dans Fluxus la relation vie/art est importante. Les artistes Fluxus ne font pas de l'art pour produire des oeuvres mais pour parler de leur vie. J'ai cru retrouver cela dans les Insupportables : c'est-à-dire plus d'attitude que d'oeuvre." Ben, 1998.
"A Aspremont, quand ils ont joué, la salle s'est petit à petit vidée. J'étais fasciné. Je me suis demandé s'ils faisaient exprès ou s'ils étaient fous. C'était insupportable et nouveau à la fois. Dans Fluxus la relation vie/art est importante. Les artistes Fluxus ne font pas de l'art pour produire des oeuvres mais pour parler de leur vie. J'ai cru retrouver cela dans les Insupportables : c'est-à-dire plus d'attitude que d'oeuvre." Ben, 1998.
"A Aspremont, quand ils ont joué, la salle s'est petit à petit vidée. J'étais fasciné. Je me suis demandé s'ils faisaient exprès ou s'ils étaient fous. C'était insupportable et nouveau à la fois. Dans Fluxus la relation vie/art est importante. Les artistes Fluxus ne font pas de l'art pour produire des oeuvres mais pour parler de leur vie. J'ai cru retrouver cela dans les Insupportables : c'est-à-dire plus d'attitude que d'oeuvre." Ben, 1998.