Krist0f EverArt

"La respiration est une clef"

Né à Aureilhan en 1966, plasticien, artiste (franco-sicilien-belge) du recouvrement, inlassable promoteur de la mélodie (trombone ténor à coulisse, petits instruments à vent et/ou à percussion, costumes) au sein du groupe. Il fut également animateur du "Le 15", lieu de diffusion culturelle et vitrine légale des Insupportables.

Plutarque, dans son célèbre ouvrage Vies des hommes illustres, écrivit à propos d'Alexandre le Grand : "...Au demeurant, dès qu'il estoit encore enfant, on cogneut evidemment qu'il seroit continent quant aux femmes, car estant impetueux et vehement en toutes autres choses, il estoit difficile à emouvoir aux plaisirs du corps, et en prenoit fort sobrement...".

Qui, de nos jours, pourrait en dire plus et mieux sur Everart Kristof ?

Si ça vous chante >[ www.kristofeverart.com ]

"A Aspremont, quand ils ont joué, la salle s'est petit à petit vidée. J'étais fasciné. Je me suis demandé s'ils faisaient exprès ou s'ils étaient fous. C'était insupportable et nouveau à la fois. Dans Fluxus la relation vie/art est importante. Les artistes Fluxus ne font pas de l'art pour produire des oeuvres mais pour parler de leur vie. J'ai cru retrouver cela dans les Insupportables : c'est-à-dire plus d'attitude que d'oeuvre." Ben, 1998.
"A Aspremont, quand ils ont joué, la salle s'est petit à petit vidée. J'étais fasciné. Je me suis demandé s'ils faisaient exprès ou s'ils étaient fous. C'était insupportable et nouveau à la fois. Dans Fluxus la relation vie/art est importante. Les artistes Fluxus ne font pas de l'art pour produire des oeuvres mais pour parler de leur vie. J'ai cru retrouver cela dans les Insupportables : c'est-à-dire plus d'attitude que d'oeuvre." Ben, 1998.
"A Aspremont, quand ils ont joué, la salle s'est petit à petit vidée. J'étais fasciné. Je me suis demandé s'ils faisaient exprès ou s'ils étaient fous. C'était insupportable et nouveau à la fois. Dans Fluxus la relation vie/art est importante. Les artistes Fluxus ne font pas de l'art pour produire des oeuvres mais pour parler de leur vie. J'ai cru retrouver cela dans les Insupportables : c'est-à-dire plus d'attitude que d'oeuvre." Ben, 1998.